à propos de EYC

ENABLE YOUTH CAMEROON

Enable Youth Cameroon est une initiative de développement axée sur la promotion de l’entrepreneuriat agricole jeune dans le cadre du Projet de Développement des Chaînes de Valeurs Agricoles (PD_CVA). Enable Youth Cameroon a été approuvé comme composante d’un grand prêt non concessionnel, de la Banque Africaine de Développement (BAD) à l’Etat du Cameroun. Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) est l’autorité contractante du PD_CVA, dont la troisième composante exclusivement axée sur l’entrepreneuriat des jeunes dans le secteur agricole et les secteurs connexes, est appelée “Enable – Youth Cameroon”.

l’Institut International d’Agriculture Tropicale (IITA) applique sa stratégie des jeunes agripreneurs de l’IITA dans le cadre d’Enable Youth Cameroon, depuis le 17 mai 2018, date à laquelle l’IITA a t accepté de diriger et d’administrer les YABIC pendant 45 mois, suivant le modèle IYA.

NOTRE MISSION

Au Cameroun, comme partout en Afrique, les jeunes constituent la plus grande partie de la population, ce qui est un atout majeur pour la croissance économique du pays. Cependant, à cause du sous-emploi et du chômage, ils n’ont que peu de moyens de combler leurs attentes pour une vie meilleure.
En effet, l’enseignement supérieur s’est développé plus vite que l’économie camerounaise, avec pour conséquence un grand nombre de diplômés incapable de trouver un boulot décent ou un emploi en général. Certaines causes majeures du chômage et du sous-emploi des jeunes sont: la différence qui existe entre les compétences académiques et celles recherchées par les employés, aussi bien que le manque de véritables compétences techniques et innovantes nécessaires à l’auto-emploi.
A cela, on peut ajouter les lourds stéréotypes pesant sur certains domaines tels que l’agriculture, considérés à tort comme “de faible revenue” par les jeunes, qui sont focalisés sur les emplois à col blanc.

Pourtant, l’agriculture contribue à plus d’un quart du PIB de l’économie camerounaise, représentant ainsi un pouvoir agricole en Afrique Centrale.
Pour résoudre le problème du chômage et du sous-emploi des jeunes, la mission d’Enable Youth Cameroon consiste à:
Innover, créer des richesses et des emplois décents pour les jeunes tout au long des chaines de valeurs agricoles au Cameroun.

NORTE CIBLE

Enable Youth Cameroon est ouvert à tous les jeunes Camerounais, sans distinction de région, d’origine ou de lieu résidence. Toutefois, il convient de noter que la cible principale recrutée et formée par le programme est exclusivement composée de jeunes Camerounais, hommes et femmes, âgés de 18 à 35 ans, ayant un niveau universitaire minimum de BACC + 2 / GCE Level + 2, indépendamment de leur domaine d’étude universitaire.

NOS OBJECTIFS

Pour atteindre notre mission, nous nous devons:

  • Elargir les opportunités dans les domaines agricole et agro-entrepreneunarial aux Camerounais de sexes masculin et féminin.
  • Sélectionner des institutions hôtes des YABIC et les rénover afin qu’ils puissent accueillir les 14 centres d’incubation d’Enable Youth Cameroon.
  • Recruter et former 512 stagiaires agripreneurs par an, parmi lesquels un minimum de 40% femmes agripreneurs.
  • Créer au moins 600 entreprises agricoles.

Nos zones d’intervention

Enable Youth Cameroon est mis en œuvre dans les 5 régions d’intervention du PD_CVA, à savoir le Centre, l’Est, le Littoral, le Sud et le Sud-Ouest. Les différents localités dans lesquelles nous intervenons dans chaque région sont les suivantes :

LES FEMMES DANS LE SECTEUR AGRO-INDUSTRIEL

La stratégie utilisée par Enable Youth Cameroon est un modèle d’agribusiness pour jeunes qui s’attaque au problème du chômage généralisé des jeunes et fournit une plate-forme qui propulse les jeunes, hommes et femmes, vers l’entrepreneuriat agricole.
En fait, si les jeunes rencontrent des difficultés d’accès aux opportunités au Cameroun, les jeunes femmes sont confrontées à de plus grands défis. En dépit de leur rôle important dans le secteur agricole et de leurs progrès en matière d’éducation et de compétences au cours des dernières décennies, les femmes réussissent toujours moins que les hommes, travaillent à des niveaux extrêmement bas et sont confrontées à des contraintes qui affectent leur productivité.